top of page

Sondage sur les baux commerciaux : résultats

Plus de 110 Artisans Fleuristes ont répondu au sondage envoyé par la F.F.A.F. au sujet des baux commerciaux, pour bénéficier de données utiles pour les discussions menées sur le sujet avec les pouvoirs publics, notamment dans le cadre du Conseil National du Commerce.


Il résulte du sondage que plus de 66% des Artisans Fleuristes qui ont répondu ont leur boutique en centre-ville. 80,4% des répondants ont indiqué que leur propriétaire est un indépendant, quand 19,6% dépendent d’une foncière.


Pour une grande part des fleuristes, le loyer représente moins de entre 10% de leur chiffre d’affaires.

 Dans le cas d’un dépôt de garantie, représentant généralement 3 mois de loyers, on constate que la majorité des risques couverts sont liés aux dégradations et aux impayés.


Enfin, sur le sujet important de la taxe foncière, de plus en plus souvent supportée par le locataire, il s’avère que 70,1% des fleuristes sondés la paient à leur propriétaire. 


A cet égard, il convient de rappeler que, selon la jurisprudence de la Cour de cassation, lorsque la taxe foncière - dont le débiteur est bien le propriétaire des lieux - est mise à la charge du locataire, cela doit conduire à une réduction de la valeur locative, au profit du locataire.

   

Découvrez le détail de ces résultats dans le document synthétique ci-dessous : 


Résultats du sondage sur les baux commerciaux
.pdf
Télécharger PDF • 636KB

106 vues0 commentaire

Comments


bottom of page