top of page

Qualité de vie au travail : l’U2P se positionne en faveur de mesures pour les petites entreprises



L’Union des Entreprises de Proximité (U2P) a formulé le souhait que la négociation sur le compte épargne temps universel (CETU) soit intégré dans le cadre de la négociation en cours sur la qualité de vie au travail, qui concerne notamment les questions liées à  l’emploi des seniors, les parcours professionnels et l’usure professionnelle. Et ce, contrairement à la position adoptée par les autres organisations patronales.


L’U2P considère que ce sujet ne doit pas être laissé entre les mains du Gouvernement, car c’est un sujet qui concerne au premier chef les entreprises et leurs salariés. Ainsi, à la condition d’éviter tout risque d’alourdissement de la charge pour les entreprises, l’U2P considère que le CETU doit contribuer à accroître l’attractivité des TPE/PME auprès des salariés.


L’U2P propose également d’intégrer dans l’accord en cours de négociation un dispositif de reconversion, en couplant la visite médicale de mi-carrière à un entretien professionnel devant favoriser de possibles reconversion professionnelles.


Enfin, pour favoriser l’emploi des séniors, l’U2P propose la mutualisation du coût des indemnités de rupture du contrat de travail en cas d’inaptitude.


Des discussions sur le CETU, ainsi que sur l’avenant à la convention d’assurance chômage sur l’indemnisation des séniors, devraient avoir lieu dans le courant du mois d’avril. 

34 vues0 commentaire

Comments


bottom of page