top of page

Pénuries et inflation : Veille horticulture internationale d'octobre par Brand WAGENAAR pour Val'hor



Pénuries et inflation


[extraits]


De même que très peu de gens avaient prévu l’ampleur de la pandémie, très peu chaînes ont su prévoir l’ampleur de l’envolée des prix de l’énergie et surtout celui du gaz.


L’augmentation du prix de l’énergie provoque d’autres explosions de tarifs en chaîne : engrais azotés, prix des transports, plastiques, intrants de culture. Dans toute l’Europe, les producteurs cherchent à trouver un équilibre entre diminution de la consommation d’énergie et conservation d’une qualité acceptable pour répondre à la demande. Les détaillants vont devoir répercuter ces augmentations de prix en espérant que l’engouement pour les fleurs et plantes occasionné par la pandémie ne soit pas cassé par les hausses de prix qu’ils vont devoir appliquer.


Dans tous les pays d’Europe, au Royaume-Uni, en Amérique du Nord, et même en Australie et en Nouvelle Zélande, l’offre de fleurs et plantes est insuffisante pour satisfaire la demande, ce qui change radicalement les rapports de force entre production et distribution.


Le Royaume-Uni, suite au Brexit, est l’exemple très préoccupant de ce qui pourrait arriver en Europe si la crise d’approvisionnement se poursuit (retard d’approvisionnement, rayons vides, pompes à sec, prix non maîtrisables, main-d’œuvre insuffisante, avec en plus un regain de crise Covid).


Les organisations professionnelles de l’ensemble des pays d’Europe vont devoir se mobiliser pour défendre leurs ressortissants contre les effets d’une réglementation environnementale précipitée par la pression économique, climatique et sociétale. Elles doivent afficher une stratégie clairement communiquée et datée sur les principaux sujets qui affectent les filières horticoles : empreinte CO2, plastiques, tourbes et substrats, protection des cultures.


Les braises de la Covid ne sont pas encore tout à fait éteintes que la grande question du moment se pose dans pratiquement tous les pays, à savoir, l’équilibre à trouver entre le calcul d’un prix de vente particulièrement difficile à faire au vu de la volatilité des tarifs, et le seuil d’acceptabilité de ce prix par des consommateurs parfois limités dans leur pouvoir d’achat.


Le document de veille complet pour le mois d'octobre :

VHI sem 39 à 43 2021
.pdf
Download PDF • 210KB

Source : Brand WAGENAAR pour Val'hor

183 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page