top of page

Dylan Decamp : interview d'un tout nouveau Meilleur Ouvrier de France




Du 20 au 22 mars, à la Grande serre du Jardin des Plantes d’Orléans, s’est tenue la finale du concours “Un des Meilleurs Ouvriers de France”, dans la section “Art Floral”. Les résultats de la finale ont été dévoilés et c'est Dylan Decamp, Artisan Fleuriste chez “Histoire de Fleur by Damien Thuaud” qui a reçu le titre de “Meilleur Ouvrier de France”.

Découvrez une interview exclusive de Dylan Decamp qui nous parle du concours "Un des Meilleurs Ouvriers de France", de sa préparation et de son état d'esprit après le concours.


1. Quelle a été votre préparation pour cette finale du concours “Un des Meilleurs Ouvriers de France” ?


La préparation s’est faite au quotidien dans un premier temps, puis avec des entraînements ponctuels avec des Meilleurs Ouvriers de France, comme Gil Boyard et Frédéric Dupré. Il était essentiel pour moi d’avoir l’avis de professionnels qui ont suivi ce parcours. S’entraîner avec des Meilleurs Ouvriers de France, c’est travailler plus en profondeur sur les lacunes que l’on peut avoir, et pousser la réflexion plus loin. Cela permet aussi de se situer et de comprendre à quel moment notre travail devient celui d’un Meilleur Ouvrier de France.


2. Quel a été le moment le plus marquant pour vous dans ce concours ? Le plus stressant ?


Le plus marquant pour moi, c’est l’aventure en elle-même, avec la réflexion, la remise en question constante, la quête de soi, du savoir et de l’excellence, …

Le plus stressant fut l’attente avant la finale, le temps parait si long quand on voit la date au loin!


3. Que ressent-on après le concours ? Du stress ? Du soulagement ?


L’après concours était vraiment un mélange d’émotions : le soulagement d’avoir terminé, la fierté de ne pas avoir abandonné, l’attente des résultats et, évidemment, beaucoup de joie de voir à quel point j’ai été merveilleusement soutenu pendant toute cette aventure.


4. Cinq épreuves composaient cette finale dont une, celle de la structure végétale, qui devait être réalisée en amont. Où avez-vous trouvé l’inspiration pour cette structure végétale ?


Mon inspiration est venue des feux de forêts que l’on a eus l’été dernier. J’ai été très touché, et j’ai voulu en quelque sorte rendre hommage à cette nature. Je trouve ça tellement magique et unique la capacité de régénération qu’elle a.


5. Êtes-vous plus adepte des épreuves “surprises” ou des épreuves où vous connaissez le sujet en avance ? Pourquoi ?


J’aime beaucoup les épreuves surprises, c’est un réel défi. Trouver la bonne idée, la bonne technique… Ce n’est pas forcément tout le temps concluant mais je trouve ça très constructif car c’est la première émotion qui parle. C’est notre identité qui ressort. Alors qu’un sujet que l’on peut maturer, on se pose beaucoup plus de questions, on a plus de doute, on est un peu plus influencé. Mais le rendu est souvent plus abouti que pour les sujets suprises.


6. On va vous laisser savourer ce titre de Meilleur Ouvrier de France, mais avez-vous d’autres concours ou projets en tête actuellement ?


Pas dans l’immédiat, j’ai beaucoup donné pour celui là, je vais faire une petite pause concours. Mais oui, pourquoi pas une Coupe d’Europe !


7. Si vous deviez faire passer un seul message aux Artisans Fleuristes qui n’osent pas encore se lancer dans les concours, quel serait-il ?


De croire que tout est possible, de croire en soi, que l’on peut réussir. La seule barrière dans la vie c’est nous même. Avec du travail, de la rigueur, de la passion, de l’abnégation et de l’amour on peut le faire !


C’est une aventure à tenter pour l’expérience et pour progresser techniquement. Il faut oser et ne rien regretter.


Merci à Dylan Decamp d'avoir pris le temps de répondre à toutes nos questions et encore une fois félicitations à lui pour son titre de "Meilleur Ouvrier de France" !




103 vues0 commentaire
bottom of page