top of page

Apprentissage : maintien de l’aide unique à 6000€ en 2024


Aide unique à l’apprentissage


Dans le cadre de la 1ère édition des Assises de l’Apprentissage, organisées par CMA France le mardi 7 novembre, à laquelle la Fédération Française des Artisans Fleuristes a pris part, Carole Grandjean, Ministre déléguée chargée de l’Enseignement et de la Formation professionnels, est venue clôturer cette journée, en annonçant le maintien de l’aide unique de 6000€ en 2024 pour l’apprentissage.


Pour mémoire, fin 2022, le Gouvernement avait annoncé la prolongation de l’aide à l’embauche d’apprentis en 2023, mais avait aligné l’aide à 6.000€ pour l’embauche d’un mineur ou d’un majeur en apprentissage, versée la première année. Ces modalités restent donc inchangées pour 2024.


Financement de l’apprentissage


Par ailleurs, la Ministre a également annoncé le lancement d’une grande consultation sur la question du financement de l’apprentissage.


Le sujet est important, à la suite notamment des deux coups de rabots successifs, opérés par l’Etat, en 2022 et 2023, sur les niveaux de prise en charge (NPEC), qui ont permis une économie de l’ordre de 840 M€ pour les finances publiques.Cette baisse des “coûts contrats” a fragilisé de nombreux organismes de formations, dont ceux dépendant des CMA.


Cette consultation annoncée devrait avoir lieu d’ici la fin de l’année et, au plus tard, avant le printemps 2024. Elle réunira les partenaires sociaux, les réseaux consulaires (CMA, CCI), les OPCO et les acteurs de la formation, pour définir un nouveau cadre du financement de l’apprentissage.


De son côté, toujours en clotûre de ces Assises, CMA France a remis, par la main de son Président, Joël Fourny, à la ministre Carole Grandjean des propositions concrètes sur cette redéfinition des règles de financement.

194 vues0 commentaire
bottom of page