top of page

"FloriPEFCR", une méthode de calcul de l'empreinte environnementale des fleurs et plantes



La Commission Européenne a approuvé le mois dernier une méthode permettant de calculer l’empreinte environnementale des fleurs et des plantes. Nommé “FloriPEFCR”, cette dernière est le fruit d’un travail de plusieurs années mené par la Royal FloraHolland et l’Université et Centre de Recherche de Wageningen (Pays-Bas).


Cette approbation par les instances européennes participe au processus en cours pour apporter plus de transparence en matière d’impact environnemental dans le domaine de la floriculture et de l’horticulture. Les entreprises voulant réduire leur impact environnemental pourront s’appuyer sur cet outil de calcul.


En se basant sur 16 indicateurs, FloriPEFCR permet de calculer l’impact environnemental des fleurs coupées mais aussi des plantes en pot.


FloriPEFCR s’inscrit dans un projet plus global lancé en 2018 et nommé “Hortifootprint”. Cofinancé par le Ministère néerlandais de l’Agriculture, ce projet est soutenu par la Royal FloraHolland, GroentenFruit Huis et Wur. En 2019, le projet FloriPEFCR est lancé. Les participants au projet sont Union Fleurs, MPS Group, GlassHouse Horticulture Netherlands, Natuur & Milieu, FSI, Florverde, ABN AMRO and Rabobank, PRé Sustainability et Blond Consultants.

116 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page