top of page

Échec de la négociation sur l’emploi des seniors, les transitions-reconversions, l’usure professionnelle et le CETU


Dans un communiqué de presse daté du 10 avril, l’Union des Entreprises de Proximité regrette l’échec de la négociation sur l’emploi des seniors, les transitions-reconversions, l’usure professionnelle et le CETU alors que cette négociation avait été souhaitée par l’ensemble des partenaires sociaux.


L’U2P juge que l’amélioration de l’emploi des seniors et la facilitation des reconversions professionnelles étaient des priorités pour faire face aux difficultés économiques et aux difficultés de recrutement. 


De plus, les nombreux changements dans notre société obligent maintenant les salariés à suivre de nouvelles formations pour développer leurs compétences et qualifications.


L’U2P a aussi proposé que lors de la visite médicale de mi-carrière, on propose aux salariés un entretien professionnel pouvant donner le choix à celui-ci de décider de sa deuxième partie de carrière. Il a aussi été proposé d’instaurer une prise en charge mutualisée des licenciements en cas d’inaptitude professionnelle.


Concernant le CETU, l’U2P juge qu’une solution favorable aux entreprises et aux salariés pourrait être mise en place. 


Le MEDEF a rejeté ces propositions. L’U2P regrette que les représentants des grandes entreprises, comme le MEDEF, soient les uniques décisionnaires lors de ces négociations qui nuisent grandement aux petites entreprises. 


Ainsi, l’U2P invite les organisations syndicales de salariés et d’employeurs à négocier sur le CETU le 16 avril prochain. Soucieux d’une organisation plus équilibrée et fidèle, l’U2P demande une refonte des règles de la représentativité patronale.

61 vues0 commentaire

Opmerkingen


bottom of page